Blog fr_FR

Evasion locale – Juillet 2020 fr_FR

Evasion locale – Juillet 2020

Passé le cap du solstice d’été vient la fermeture des classes. On plonge dès lors avec volupté dans les grandes vacances. Joli terme qui nous attache à l’enfance. C’est ce qu’il nous faut. Ces derniers mois nous avons soupé de tablées familiales à répétition. Libres comme l’air, on vise des sorties avec les potes. Ainsi parlent mes enfants. Est-il besoin d’aller loin? Pas nécessairement. Evasion locale pour tous. Au coin de la rue, le présent est à découvrir. Ce qui compte c’est de l’éprouver. Je vous souhaite de l’heureux plein air.


Agenda

LYON -Marché de la création – Quai Romain Rolland
Dimanches 5 et 12 juillet

STE FOY LES LYON – Visite de l’atelier
Sur rendez-vous: 06 20 22 84 07

ILES PORTES – Ile de Ré
du jeudi 13 au mercredi 19 août


Sur terre fleur des astres – (c) Marc HANNIET 2020

  1.  Etrange le monde est juste à coté d’un grand soleil
    Sur terre fleur des astres quand on vit on n’a pas sommeil

Refrain :   Le monde est fou, toujours un peu beaucoup partout
moi je l’aime doux, alors je m’élève de bonheur, de bonne heure

  1. Etrange le monde est d’obscurité et de lumière
    Sur terre fleur des astres les grandes écoles sont militaires
  2. Etrange le monde est, déserts bouillants et mers glacées
    Sur terre fleur des astres, tout est à prendre faut rien laisser
  3. Etrange le monde est, la nuit le jour l’hivers l’été
    Sur terre fleur des astres, plus tard faudra rien regretter
  4. Etrange le monde est, acide amer salé sucré
    Sur terre fleur des astres, même le mauvais goût est sacré
  5. Etrange le monde est, qui tourne rond par habitude
    Sur terre fleur des astres, on brasse des foules de solitudes
  6. Etrange le monde est, de feu de sang et de pensées
    Sur terre fleur des astres, peut-on s’aimer fort à jamais?
  7. Etrange le monde est, de chants d’oiseaux dans les nuages
    Sur terre fleur des astres, on naît tous dans la même cage
  8. Etrange le monde est, ni beau ni laid ni bon ni vil
    Sur terre fleur des astres, le détruire c’est quand même débile
  9. Etrange le monde est, quand bien même il est imparfait
    Sur terre fleur des astres, on meurt de trouille de le quitter