News - Evénements

Avril 17 – Papillon de soirée

Avril 17 – Papillon de soirée
Tant de tambours et de trompettes battent la campagne en cherchant la dissonance que je vous propose un texte bucolique: Papillon de soirée. Composé au sortir de l’adolescence, la mélancolie ne s’y trouve pas bornée par les regrets qui en forment souvent les cendres. Elle reste un feu de joie. Chaque jour se joue la même pièce. Celle où rien n’est joué. Tout, partout, nous souffle-t-on, interfère avec nos vies. Le passé comme le présent, immédiatement. C’est trop. Il faut choisir. Ne pas laisser ses décisions au berceau et les propulser en actions concrètes est aussi difficile que nécessaire. Auparavant, il faut se déterminer un but grandiose et lumineux. Quelque chose né de nos désirs et de nos réflexions plutôt que des obligations qu’on nous liste pour nous enrôler. Le mien est  d’être un artiste. J’ai souvent la tête en l’air pour chercher mon chemin, mais, de cette façon, je suis certain de conserver mes pieds sur terre. Bonnes ballades à vous et bons choix.

Agenda

  • Dimanche 9, 23 et 30 avril: Marché de la création, Quai Romain Rolland, LYON

Complices dans l’ouragan

Papillon de soirée – Marc HANNIET (c)

1- Jardin éclairé
feu de joie dans le pré
garçons filles et musique
air du temps euphorique
Une fille entre toutes
me plait sans aucun doute
Feu follet ambitieux
je la dévore des yeux
À quel saint vouer, mon âme amadouée?

2- Souriant aux fleurs
elle s’approche et m’effleure
papillon de soirée
prête à m’apprivoiser
Ses doigts aériens
viennent bercer les miens
sous l’écume des frissons
je suis petit garçon
À quel saint vouer, mon âme amadouée?

3- Écartant mes bras
elle se love contre moi
Si elle est un peu soûle
moi je suis chair de poule.
Des vagues d’émois
chaloupent contre moi
ses murmures sont voies d’eau
j’écope en matelot
À quel saint vouer, mon âme amadouée?
4- Elle me dit: « dis-moi
que tu veux être à moi »
Moi gauche et maladroit
je demande « Pourquoi? »
Un nuage passe
puis câline elle m’embrasse
Dans mes petits souliers
je suis fou à lier
À quel saint vouer, mes sens apprivoisés?
5- Féline gazelle
elle me mène chez elle
en dompteur volage
qui met les cœurs en cage
Son savoir agile
sait le mien puéril
elle fait ses délices
de m’instruire de malice
À quel sein vouer, ma bouche énamourée?

6- Soutenant grisé
ses regards amusés
de sirène sereine
je joue au capitaine.
Je lui dis: « je t’aime »
quand sur mon corps elle sème
par poignées des baisers
pour moi petit poucet
À quel sein vouer, mes mains énamourées?

7- Moissonnant mon corps
elle m’en réclame encore
Je lui dois en ivresses
le prix de ses caresses
Elle métamorphose
ma nuit en quelque chose
qui tient du Paradis
de minuit à midi
À quel sein vouer, mon corps énamouré?

8- Au très grand matin
on s’est dit à demain
et puis chacun pour soi
a fait un autre choix
Rêve aux alouettes
à chacun ses girouettes
le vent fait son métier
moi je suis chansonnier
A quel saint vouer, mon cœur abandonné?